Groupe Suisse des Amis du Molosse

contre la discrimination et la phobie canine
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  vidéovidéo  

Partagez | 
 

 le Boerboel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maestro
<~ il capo ~>

avatar

Masculin Nombre de messages : 4147
Age : 44
Localisation : svizzera
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: le Boerboel   Mer 20 Oct - 10:08

LE BOERBOEL

PAR: Mlle Marita Eriksson, éleveuse sous l'affixe "Boerklans". Eleveur et juge confirmé, diplômé E.B.B.A.S.A et S.A.B.T d' Afrique du Sud. Pour la contacter: molossus@algonet.se

LE BOERBOEL- son histoire
Chaque race a bien évidemment sa propre histoire de développement et ses racines plus ou moins connues. Il y tant des choses dites sur le Boerboel et son passé, et en général c'est agréable d'entendre des histoires plus au moins romantisées sur le sujet. J'ai envie d'éviter de raconter des légendes aujourd'hui malheureusement peu vérifiables alors je toucherais ce sujet que brièvement. Ce que l'on croit aujourd'hui est que les colons hollandais venus avec Jan Van Riebeck en 1652, apportèrent avec eux des molosses venus d'Europe, descendants du molosse "Brabanter Bullenbijter", une race éteinte à ce jour. Ce Bullenbijter se serait croisé avec d'autres molosses venus d'autres pays européens ainsi que d'autres races locales. Les colons, appelés "boers", se sont dispersés en remontant le pays et il se sont installés surtout dans les provinces aujourd'hui appelés "Transvaal" et Oranje Vrystaat (Orange Etat-libre) et le Natal. Le Boerboel était pour eux indispensable en tant que gardien de fermes. Il devait aussi garder les troupeaux et chasser les animaux sauvages. Ce qui est une certitude est que l'on a fait, au début du siècle juste après la guerre anglo-boer, un croisement avec l'ancien Bulldogg anglais, un autre type de celui que l'on connait aujourd'hui, plus grand avec des jambes plus longues. Il y a eu également une influence par l'ancien Bullmastiff anglais, car le Boerboel, étant resté isolé dans l'arrière pays avait besoin d'apport de sang frais. Celui-ci était importé en Afrique du Sud à la fin des années 30 par les anglais pour garder les mines de diamants pour la Compagnie minière"De Beers". On peut se demander pourquoi ils n'ont pas utilisé les Boerboels pour cette tâche mais encore c'était le chien des Boers, considéré comme simple chien de ferme à cette époque. On peut trouver une certaine ressemblance avec le Rhodesian Ridgeback, et il y sûrement un lien entre ses deux races même si le Ridgeback est beaucoup plus léger et est un chien de chasse. Le Boerboel était surtout un chien de garde dans les fermes en Afrique du Sud mais on le trouve également dans les pays envoisinant comme Botswana, Namibie, Zimbabwe (anciennement appelé Rhodésia)et Tanzanie.

La race était devenu le chien de ferme commun et on a pas porté beaucoup d’intérêt à sa sélection jusqu'aux années 60 où l'on a commencé l'élevage sérieusement et a décidé plus tard d' inscrire des sujets typiques de la race dans un "stamboek"(livre d'origine). De ce fait quelques personnes ont crée une association et l'on a voyagé à travers le pays pour sélectionner les chiens présentant les traits les plus typiques. Ceci pour pouvoir sauver la race et aussi sauvegarder l'héritage culturel afrikaaner dont fait partie le Boerboel.

LE BOERBOEL-son comportement
En ce qui concerne le tempérament il y a bien sûr les généralités et les exceptions et chaque chien a son propre comportement par rapport a son environnement et son éducation. Le Boerboel est un chien qui est facile à éduquer si on lui donne de l'affection et respect. Ce n'est pas un chien qui essaye de dominer les siens si on est juste avec lui. Il adore la vie en famille et est surtout le meilleur ami des enfants. Très patient il leur rend un amour sans faille avec une patience infatigable. Il est fidèle et loyal à cent pourcent et garde surtout les êtres que lui, il trouve plus faibles, comme les enfants et les femmes, et les garde dans une façon totalement incorruptible. Le mâle aime bien avoir un territoire à garder et surveille tout ce qu’y trouve alors que la femelle, en garde est un peu plus éveillé et attentive. De ce fait elle est plus efficace en tant que "garde de corps" que le mâle. Le Boerboel fait partie des chiens de garde qui ne laisse personne non invité entrer au début et non de la façon de beaucoup de chiens de berger qui eux en général ne laissent pas les gens sortir une fois entrés. Il localise et fonce sans crainte sur l'intrus mais reste calme en fixant la personne et montrant clairement que le chemin est bloqué et que ce n'est surtout pas la peine de continuer! En autres mots, il ne va pas attaquer si ce n'est que la personne insiste, et heureusement en général personne n’insiste dans un moment pareil! Il va grogner pour marquer mais en général il aboie très peu et peut très bien estimer le degré de garde nécessaire à chaque situation. Pour celui n'ayant jamais rencontré de Boerboel auparavant, en général la première impression est que le chien n'est rien d'autre q'un colosse impressionnant et qui mêle des sentiments de peur et fascination en même temps. Malgré sa taille ce chien se déplace très rapidement et à un côté félin dans sa façon de bouger. Les gens qui viennent me visiter sont le plus souvent très impressionnés par la présence physique évidente de ce chien. Ceci surtout quand ils rencontrent un mâle qui lui doit être très masculin, avec une musculature et carrure importante. Il est très macho et se gonfle d'orgueil car il adore être admiré! La femelle, elle, est moins facile à séduire pour le premier venu et se méfie un peu plus. Au bout de quelques minutes après avoir passées leur temps a caresser et se familiariser avec l'animal ils sont impressionnés par le sentiment de confiance en eux mêmes et la gentillesse que ses chiens transmette. Le Boerboel fonctionne de la façon que tant que les maîtres sont là et leur montre que les invités sont les bienvenus ils n'ont absolument rien à craindre. Par contre, à l'instant même, si leurs maîtres montrerait la moindre doute à l'égard des étrangers les chiens changerait aussitôt leur comportement et se mettraient prêts à intervenir si la situation le leur demandait. Ce chien est complètement en symbiose totale avec sa famille et ressens tout de suite à son tour ce que celles-ci ressentent. Le mâle est lui, en général souvent plus "pot de colle" que la femelle, et demande beaucoup d'affection et caresses. La femelle est un peu plus indépendante mais toujours proche des siens. Avec son Boerboel on a un contact oculaire permanent, ils recherchent et se questionnent par rapport au regard des maîtres. C'est un chien qui demande d'abord l'autorisation d'agir si les maîtres sont là sinon ils agissent par leur propre initiative. On n’apprend pas à un Boerboel de garder, ceci se trouve dans ses gènes. Elevé comme chien de garde de ferme, le Boerboel s'entend très bien en compagnie avec d'autres animaux et vit souvent en meute mais en général le mâle a du mal a accepter d'autres mâles sur son territoire. Il y a aussi des exceptions et je connais des mâles qui arrivent à vivre avec des autres mâles sans soucis. Ce chien n'a pas besoin de se prouver aux autres chiens, sa présence de dominant naturel, se fait en général ressentir par les autres chiens d'autres races n'ayant pas le même comportement et de ce fait on évite les conflits éventuels. Il reste calme et paisible à l'intérieur de la maison mais est toujours prêt à suivre ses maîtres pour des longues marches et aime beaucoup courir en forêt où il n'a aucun problème à suivre et de courir relativement vite pour un chien de cette taille. La race est généralement dotée d'une bonne santé, et ne rencontre pas de pathologie spécialement liée à la race, c’est à dire par exemple d'allergie ou problème oculaire, mais comme toute grande race il faut faire attention à la dysplasie des hanches. De ce fait ce chien doit avoir un exercice limité surtout pendant la première année de sa vie. Très joueur, il montre son intelligence et apprends vite si on lui présente l'éducation et le travail comme quelque chose d'amusant et agréable. On peut entraîner son Boerboel au pistage et obtenir de bons résultats. Son intelligence le rend sensible et il s'éduque avec des réponses positives mélangées bien évidemment avec de la conséquence. Il aime beaucoup jouer entre chiens et de la façon de la plupart des molosses, c’est à dire assez durement avec des techniques à la rugbymen ou autres lutteurs! Cependant il adapte sa façon à jouer par rapport à la taille de ses copains de jeux et il sait être doux quand il s'agit des petits chiens ou même des chats. Je connais aussi un mâle Boerboel dont le meilleur ami est un lapin!

CLUBS DE RACE:
En Afrique du Sud il y a aujourd'hui trois grands clubs qui se sont développés. La première fondée était la "S.A.B.T" (Suid-Afrikaanse Boerboeltelersvereniging, traduit en français, L'association des éleveurs de Boerboel d'Afrique du Sud), la deuxième était "Historiese Boerboeltelers van Suid-Afrika" et la dernière venue " E.B.B.A.S.A" (Elite Boerboel Breeders Association of South Africa, cad, l'association des éleveurs d'élite de Boerboel d'Afrique du Sud). Mais pour ceux qui ne sont pas éleveurs ou ceux ne connaissant pas chaque histoire derrière chaque club, ceci ressemble à une jungle et pour cela je ne m'approfondirais pas plus sur le sujet.

En Russie les Boerboels sont inscrits directement au Kennel club de Russie et aux Etats-Unis ils existent dans des organisations differentes tel que, l' A.R.B.A (American Rarebreed Association) et autres U.K.C (United Kennelclub) et A.K.C (American Kennelclub) et dans ces deux grands pays on peut exposer le Boerboel dans des Expos ouverts à toute race. En Europe chaque éleveur fait partie de clubs différents d'Afrique du Sud car le Boerboel n'est pas reconnu par le F.C.I et de ce fait non admis dans les kennelclubs des pays concernés.

Les Boerboels inscrits aux clubs sud-africains doivent passer des confirmations par des juges reconnus. Ces juges ("appraisers") doivent d'abord passer un diplôme théorique qui leur donne le statut de "juge apprenti". Celui-ci doit ensuite passer quelques années à côté de juges appelés "seniors" qui eux doivent décider le moment ou le juge apprenti est prêt à voler de ses propres ailes et apte à procéder à une confirmation correcte. Cet apprentissage s'est fait uniquement en Afrique du Sud en voyageant à travers le pays aux lieux dispersés partout. En tant que juge il faut faire preuve d'une patience et d’une délicatesse surtout si c'est un chien qui n'a pas l'habitude d'être manipulé si par exemple celui- ci est un chien de garde de propriété en Afrique du Sud..

La confirmation est basée sur un schéma très exact ou l'on aussi doit prendre en compte le caractère de l'animal et celui-ci ne doit montrer aucune agressivité exagérée ni intolérance car le juge doit pouvoir aussi toucher le chien. L'évaluation est individuel et ne fonctionne pas en tant que concours de beauté. Le chien obtient un certain nombre de points par rapport à sa qualité. Un Boerboel non confirmé ne peut être utilisé en reproduction. Ces séances de confirmation sont indispensables pour évaluer et maintenir la qualité des chiens utilisés en élevage.
Apparence générale:
Le Boerboel est un grand chien bien musclé qui doit donner une impression de force, aussi imposant et impressionnant. On doit bien pouvoir distinguer la différence entre mâle et femelle, lui très masculin et la femelle plus Légère et féminine.

Tempérament:
Le Boerboel est fidèle, obéissant et intelligent avec une forte instinct de garde.

Tête:
La tête est courte, large, profonde, est remplie de muscles. La partie entre les yeux doit être bien remplie, quand il est attentif il doit avoir des rides sur la tête mais non au repos. Le museau est droit, large et profond et mesure entre 8 à 10 cm avec le stop légèrement marqué et des joues relativement larges. La truffe est large et noire. Les lèvres sont généreuses mais non exagérées.

Mâchoire:
Large et forte avec de grandes dents assez espacées et une dentition complète de 42 dents, bien développées et préférables en ciseaux, mais tenaille et prognathisme est également reconnu.

Yeux:
Toute nuance de marron mais plus foncée que le pelage. Les yeux sont assez espacés.

Oreilles:
Triangulaires et de taille moyenne, bien proportionnées avec la tête, placées haut et forment une ligne droite quand le chien est attentif.

Nuque:
De longueur moyenne, bien musclée montrant clairement une courbe.

Cou:
Doit avoir généreusement de peau au niveau du cou.

Corps:
Bien musclé, large en forme de "tonneau", avec une ligne de dos bien droit, le dos est large montrant bien le dessin des muscles,

Croupe:
Large et solide légèrement incliné

Poitrine:
La poitrine est large, profonde et forte

Epaules:
Moyennement angulées, très fortes, musclées et solides.

Membres antérieurs:
Biens droits avec une forte ossature et muscles puissants, bien espacés.

Membres postérieurs:
Forts et avec une musculature importante, moyennement angulés, avec des jarrets forts relativement courts épais et parfaitement parallèles.

Pattes:
Grandes et fermes avec des ongles forts et épais, avec des coussinets bien développés.

Mouvement:
Puissant mais harmonieux et équilibré toujours parfaitement parallèle avec une ligne de dos maintenu droit.

Poil:
Court, épaisse et ras avec une peau épaisse.

Queue: En général coupée au niveau du 2eme ou 3eme vertèbre mais peut être longue, épaisse et forte.

Couleur:
Tout ton de bringé sauf gris, toute nuance de fauve et rouge avec ou sans masque noir allant jusqu’au niveau des yeux. Une bonne pigmentation avec des ongles noirs de préférence et une peau foncée. On souhaite éviter le blanc mais une tache au niveau de la poitrine est tolérée ainsi que sur les pattes.

Taille:
Mâle: minimum 60 cm au garrot, pas de maximum mais doit être bien proportionné.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stop-bsl.blogspot.com/
 
le Boerboel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Groupe Suisse des Amis du Molosse :: - :: les diverses races-
Sauter vers: