Groupe Suisse des Amis du Molosse

contre la discrimination et la phobie canine
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  vidéovidéo  

Partagez | 
 

 Le Shar Peï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maestro
<~ il capo ~>

avatar

Masculin Nombre de messages : 4147
Age : 44
Localisation : svizzera
Date d'inscription : 02/10/2004

MessageSujet: Le Shar Peï   Sam 6 Nov - 16:29

Le Shar Peï

Bref apercu historique
Cette race chinoise est connue depuis des siècles dans les provinces situées le long du littoral du Sud de la mer de Chine; elle est probablement originaire de la ville de Dialak, province de Kwun Tung.

Aspect général
Chien de taille moyenne, actif, compact, au rein court, inscriptible dans un carré. Les rides sur le crâne, les plis au niveau du garrot, ses petites oreilles et son museau, qui rappelle celui de l'hippopotame, lui confèrent un aspect unique. Les mâles sont plus grands et plus puissants que les femelles.

Proportions importantes
La hauteur du Shar Pei du garrot au sol est approximativement égale à la longueur du corps de la pointe de l'épaule à la pointe de la fesse, ceci particulièrement chez les mâles. La distance de la truffe au stop correspond à celle du stop à l'occiput.

Comportement et caractère
Calme, indépendant, fidèle, affectueux envers les membres de sa famille.


Tête et crâne
Tête : Plutôt grande par rapport au corps.
Crâne : Le crâne est plat et large, plutôt grand en comparaison du corps; peu de stop. Une profusion de rides fines couvrent le front et les joues; elles se prolongent vers le bas pour former de lourds fanons.

Région faciale
Museau : Le museau, de longueur modérée, est d'égale largeur des yeux jusqu'à la truffe (sans présenter aucune suggestion de rétrécissement, mais rappelant plutôt la gueule de l'hippopotame).
Truffe : Noire, importante, large; on rencontre occasionnellement des chiens crème avec la truffe de couleur brique, et des chiens beiges ayant une truffe brune, mais un nez noir est préféré.
Mâchoires et dents : Les dents sont fortes et régulières; les gencives ferment en ciseaux; les canines sont légèrement recourbées (ce qui augmente la difficulté de se dégager d'une prise); la langue est noir bleuté; les babines et le palais sont noirs; les gencives sont noires de préférence.
Yeux : Foncés, petits, en amande et profondément enfoncés dans les orbites; les chiens beiges et crème ont parfois des yeux clairs; l'œil profondément enchâssé et les rides qui couvrent le front accentuent encore l'expression austère du chien.
Oreilles : Petites, assez épaisses, en forme de triangle équilatéral, la pointe très légèrement arrondie; elles sont attachées très haut en avant au-dessus des yeux et largement espacées mais doivent être très appliquées sur le crâne; chez certains chiens, les oreilles ne sont pas plus grandes que l'ongle du pouce et recouvrent tout juste l'ouverture du canal auriculaire.

Cou
Fort, épais, bien attaché aux épaules; la peau épaisse et ridée autour de la gorge forme des fanons abondants.

Corps
Dos : Le dos est court; la ligne supérieure est légèrement plongeante derrière le garrot, puis remonte vers T'attache du fouet, situé très haut au-dessus du rein. En continuation des rides et des fanons, de nombreux plis de peau recouvrent le corps.
Poitrine : La poitrine est large et profonde.
Queue : Epaisse et ronde à la base, puis allant en s'effilant pour se terminer en pointe fine. Les trois ports de queue autorisés sont décrits ci-après dans leur ordre de préférence. Le fouet le plus apprécié est attaché haut et porté de côté, étroitement enroulé; certains chiens ont une queue roulée si serrée qu'elle se présente sous la forme d'un petit anneau dont la dimension ne dépasse pas celle d'une grande pièce de monnaie chinoise antique. Le second type de queue est porté en un anneau un peu serré. Le troisième type de fouet est porté incurvé au-dessus du dos, mais sans le toucher; ce port de queue permet au chien de frétiller de manière plus expressive. Dans l'un et les autres cas, le fouet doit être attaché très haut, bien au-dessus du rein, découvrant la région anale.


Membres antérieurs
Généralités : Les antérieurs sont droits et de longueur modérée, avec une ossature solide.
Epaules : Les épaules sont obliques et musclées.


Membres postérieurs
Généralités : Les postérieurs sont forts et musclés.
Jambes : La jambe est droite entre l'ilion et l'articulation du jarret.
Jarret : Les jarrets sont assez ouverts et bien descendus.

Pieds
De taille moyenne, compacts et bien posés, avec les doigts écartés aux jointures proéminentes et hautes, donnant un bon aplomb.

Robe
Caractéristiques de la robe : Elle est une autre particularité de la race.
Couleur : Noir, feu, brun foncé, beige et crème, très souvent en dégradé. La partie inférieure du fouet et l'arrière des cuisses étant plus clairs, mais sans marque blanche et jamais tachetés.
Poil : Le poil est extrêmement court et hérissé; au toucher, sa dureté est inhabituelle.

Taille et poids
Hauteur au garrot : De 40 à 51 cm environ au garrot.
Poids : Le chien est plus lourd que la chienne et plus carré. L'équilibre des proportions individuelles est important.

Défauts
Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stop-bsl.blogspot.com/
 
Le Shar Peï
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Groupe Suisse des Amis du Molosse :: - :: les diverses races-
Sauter vers: